Plus de sérénité, d’énergie et de joie dans votre vie : la dimension énergétique

Classé dans : Être bien dans sa peau | 0

Un être humain ne se compose pas uniquement de matière concrète. Nous sommes également faits d’énergie, c’est-à-dire de vibrations donc de fréquences qui interagissent et réagissent au monde extérieur. L’énergie, c’est de l’information qui vibre et de ce fait, elle réfère aux notions de particule, d’onde, d’oscillation, de fréquence, d’amplitude, d’harmonique et de résonance. Les énergies vitales les plus élémentaires comprennent l’électricité, le magnétisme et les champs électromagnétiques. En fait, chaque cellule et organe de notre corps émet de l’électricité. Cette dernière génère des champs magnétiques qui environnent chacune de nos cellules et organes ainsi que l’ensemble de notre corps. On emploie le terme biochamp, pour désigner les champs énergétiques de notre corps considéré comme un tout. Non seulement ces champs énergétiques émanent de nous mais nous relient également à tout autre être vivant et diffuse de l’énergie entre tous les êtres vivants.

Plus particulièrement, notre corps physique est entouré d’un biochamp connu sous le nom de champ aurique. Celui-ci se compose principalement de l’aura, qui est un ensemble de bandes d’énergie électromagnétique qui varient en fréquence et en couleur à mesure qu’elles s’éloignent du corps physique. Chacun de ces champs auriques ouvre à différents plans d’énergie et collabore avec un chakra particulier, permettant ainsi l’échange d’information entre les mondes extérieurs et intérieurs du corps humain. Les chakras sont considérés comme des organes d’énergie qui gèrent le flux d’énergie lié à nos dimensions physique, émotionnelle, rationnelle et spirituelle.

Nous sommes en droit de nous demander si, ils existent réellement ou si, ils ne sont qu’une vue de l’esprit ? Les recherches de Valérie Hunt, docteur en sciences de l’éducation et professeur de kinésiologie à l’Université de Los Angeles en Californie et pionnière en la matière, ont confirmé l’existence des chakras. Elle a détecté une activité électromagnétique particulière aux endroits associés aux chakras. Actuellement, grâce à la technologie de l’imagerie, on peut d’ailleurs photographier l’énergie émanant de l’aura et des chakras d’un corps humain.

Puisque chaque chakra constitue un prisme qui contrôle un ensemble bien spécifique de préoccupations physique, émotionnelle, rationnelle et spirituelle, nous pouvons les utiliser pour détecter des difficultés et identifier des cibles d’intervention. En comprenant le rôle des divers chakras, il devient possible :

  • d’utiliser des symptômes physiques pour identifier les composantes émotionnelles, mentales et spirituelles d’un problème de santé ;
  • d’isoler les croyances mentales ou spirituelles qui nous affectent en résolvant ainsi nos problèmes émotionnel ou physique ;
  • de réveiller des souvenirs enfouis dans le but de déverrouiller les blocages énergétiques qu’ils peuvent provoquer ;
  • de mieux comprendre comment et pourquoi nous restons bloqués dans des habitudes, des cycles et des dépendances négatives.

Essentiellement, le travail sur les chakras vise deux axes de conscience. Premièrement, identifier et reconnaître nos traits positifs, qui pourraient être explorés ou dynamisés. Ensuite, découvrir, comprendre et transformer nos croyances, nos schémas et nos programmes autodestructeurs.

 

CHAKRAS, BESOINS, DIFFICULTÉS.

Les chakras ont un rôle important au cœur du système énergétique et de notre santé globale. Leur noble mission consiste à transporter l’énergie des plans subtils aux glandes et aux organes qui leur sont associés. Mais pour qu’ils puissent jouer leur rôle adéquatement, les chakras doivent être nourris de façon énergétique. Nos équations mentales, qui ont une répercussion sur notre corps physique, ne sont pas uniquement mentales, elles sont également énergétiques. Les pensées sont en fait des ondes électromagnétiques qui circulent aussi bien intérieurement qu’extérieurement au corps physique. Lorsqu’elles sont positives, les pensées aident à la circulation énergétique, dans le cas contraire, le processus s’inverse. Nos pensées négatives peuvent non seulement bloquer la circulation de l’énergie mais également créer des fissures dans notre corps énergétique. Ces fissures viennent dévitaliser les chakras. Et comme la mission ultime du chakra est de transporter l’énergie des plans subtils dans le corps physique, il est normal qu’une fois affecté, il dévitalise à son tour la glande et l’organe qui lui sont associés.

Voyons maintenant les caractéristiques des sept principaux chakras et leurs liens avec nos besoins et nos difficultés émotionnelles, comportementales et physiques.

 

1ier CHAKRA : LA BASE

Le premier chakra, situé au niveau du périnée, est associé aux glandes surrénales. Il s’occupe du bon fonctionnement de la colonne vertébrale, des os, des ongles, des dents et de toutes les parties solides du corps. Il est également responsable des genoux, des pieds, du rectum et du système immunitaire.

Plus subtilement, ce chakra est associé à la survie et à la sécurité. Il est notre base, notre fondation, nos racines. Lorsque nos racines sont solidement ancrées au sol, autrement dit dans la réalité, nous pouvons affronter de façon positive les changements qui peuvent survenir dans notre vie.

La personne qui n’est pas ancrée aura des difficultés à se mettre en action. Elle chérira une multitude de rêves et de projets qui auront tôt fait de mourir dans l’œuf avant d’éclore. Cette personne pourra également avoir tendance à saboter ses projets et peut-être même sa vie et son avenir. Elle est en général passive et absente d’esprit même si elle est présent de corps, constamment en train de fuir et de combattre des peurs connues par elle seule.

Expérimenter le premier chakra peut amener d’importants changements dans une vie, car c’est le chakra de la base. Et comme les chakras sont en relation les uns avec les autres, s’il est en déséquilibre, il contribuera également au déséquilibre du deuxième chakra.

 

2ième CHAKRA : LE GRAND RÉSERVOIR

Le deuxième chakra se situe entre le nombril et le pubis. Il est associé aux gonades, donc les ovaires et les testicules. Nous lui devons le bon fonctionnement du système rénal, de l’appareil urinaire, des organes génitaux, de la région du bassin, du gros intestin et des fluides corporels comme le sperme, l’urine, le sang et la lymphe.

Les émotions se vivent dans les deux premiers chakras et le deuxième absorbe comme une éponge les émotions qui ne sont pas évacuées. Ce chakra influence notre capacité à vivre et à ressentir le plaisir dans sa globalité, qu’il soit sexuel, physique ou psychique. Il est également le siège de l’estime de soi, du besoin d’être reconnu et du besoin d’être aimé.

Un deuxième chakra instable peut entraîner une attitude de victime empreinte de culpabilité avec l’idée bien sentie d’être indigne des bonnes choses de la vie. Ou encore, d’être un éternel insatisfait parce qu’il vous est impossible de sentir que vous en avez assez ou que votre besoin est comblé. Par contre, si vous croyez que votre vie est satisfaisante sur les plans financier, alimentaire, physique et autre, c’est que votre deuxième chakra est équilibré.

 

3ième CHAKRA : LE PASSEUR

Le troisième chakra se situe au plexus solaire. Il veille au bon fonctionnement du foie, de la rate, de la vésicule biliaire, de l’estomac, de l’intestin grêle et des muscles. Le pancréas est la glande qui lui est associée.

Si les émotions se vivent dans les deux premiers chakras, le troisième fait office de passeur.

Une personne possédant un troisième chakra bien dégagé fait preuve d’altruisme, de bonté et gère efficacement les émotions ponctuelles. Cependant, quand ce chakra est chargé, les émotions ne peuvent être transmutées au niveau du cœur. Un état de vulnérabilité émotionnelle et de rigidité pourrait alors affecter la personne, créant, le cas échéant, un possible va-et-vient constant entre la peur et la colère. C’est le chakra qui nous fait ressentir les émotions sur le plan physique. En fait, ce sont les trois premiers chakras qui sont responsables de la dimension émotionnelle de notre être. Si les émotions circulent dans le premier et le deuxième, c’est dans le troisième que nous les ressentons. En effet, les repères physiques y sont plus aisés, car notre système digestif et notre système respiratoire s’en trouvent affectés. Ce détail est de première importance, car ces désagréments nous permettent de conscientiser la perturbation émotionnelle sur le plan physique.

Une personne dont les trois premiers chakras sont déséquilibrés pourrait, par exemple, montrer son goût du pouvoir. Il ne s’agit pas du pouvoir dans la stabilité émotionnelle, mais d’un pouvoir relié à l’égo et aux besoins irrationnels. Elle pourrait éprouver l’envie d’avoir plus d’argent pour assurer sa sécurité et avoir davantage de pouvoir sur les autres. Pour que les énergies bloquées soient transmutées au niveau du cœur, libérant par le fait même les besoins reliés à l’égo, nous devons nettoyer les trois premiers chakras.

 

4ième CHAKRA : LE TRANSMUTEUR

Le quatrième chakra est situé au centre de la poitrine. Il s’occupe du bon fonctionnement du cœur, du système circulatoire sanguin, de la poitrine, des poumons, du diaphragme, de la peau, des bras et des mains. Il est associé au thymus.

Notre corps émotionnel est constitué des trois premiers chakras. Lorsqu’ils sont chargés de besoins irrationnels, ces chakras ont un impact automatique sur le cœur. L’amour véritable, parce qu’il est détaché, rend la transmutation possible. Mais pour y parvenir, vous devez dépasser les notions d’amour reliées à l’égo et au deuxième chakra. Ce quatrième chakra permet de purifier les énergies des trois premiers chakras. Il est celui de l’amour inconditionnel de soi et des autres, du bonheur et de l’expansion de la conscience. Il est le lieu où se guérissent nos blessures émotionnelles, l’ultime chemin qui mène à la véritable compassion. Et la compassion est un élément clé de l’éveil de la conscience, de la paix de l’esprit et de la sérénité.

 

5ième CHAKRA : LE TRANSMETTEUR

Le cinquième chakra est situé au niveau de la gorge. Les glandes thyroïdes et parathyroïdes lui sont associées. Il contrôle le système respiratoire, la voix, le cou, la trachée, la mâchoire, la nuque et les oreilles moyennes.

Il est la connexion entre la dimension mentale et la dimension émotionnelle de notre être. Idéalement, nos pensées et notre ressenti devraient être harmonisés. Lorsqu’ils le sont, notre intelligence n’est pas biaisée par nos émotions et nos émotions ne le sont pas par nos pensées, nos valeurs et nos croyances. Le chakra de la gorge est relié à l’expression de soi sous toutes ses formes. Son bon fonctionnement assure notre capacité à nous exprimer sans crainte, sans peur, de façon appropriée et non agressive. C’est également le chakra de l’intelligence en action et de la créativité. Autrement dit, de notre créativité en lien avec notre chemin de vie. Elle peut s’exprimer et prendre pleinement son sens dans la mesure où elle n’est pas orientée vers les peurs et les émotions limitatives. Cette créativité en expansion devrait s’exprimer facilement par notre voix, nos mains et notre corps. Un chakra de la gorge harmonisé est le siège des idées nouvelles et des solutions efficaces aux problèmes.

Si nos émotions se vivent dans les deux premiers chakras et se ressentent principalement dans le troisième chakra, c’est par le quatrième qu’elles sont transmutées et c’est par le cinquième qu’elles s’expriment. Si les émotions ne sont pas transmutées, nous pourrions avoir de la difficulté à les exprimer, bloquant ainsi notre capacité à l’expression et à la création. Pour pouvoir exprimer notre soi le plus pur, le plus intègre, les trois premiers chakras doivent être libérés des émotions.

Lorsque le cinquième chakra est en dysfonctionnement, il peut créer un problème d’intelligibilité et d’expression de soi. Si vos émotions viennent bouleverser votre capacité à vous exprimer, la même chose se produira quand vous devrez extérioriser votre potentiel. Pour éviter cela, les cinq premiers chakras doivent être parfaitement harmonisés.

 

6ième CHAKRA : LE TROISIÈME ŒIL

Le sixième chakra ou plexus frontal, se situe au centre du cerveau entre les deux sourcils. Il est associé à la glande pituitaire ou l’hypophyse, au système nerveux central, au cervelet, à l’œil gauche, au nez, aux sinus et aux oreilles internes.

Sur le plan plus subtil, le troisième œil est le chakra de l’intuition, de la vision, de la force de l’âme et de la sagesse. Il nous permet de voir au-delà de la situation et des émotions ; comme si, à l’intérieur de nous, nous avions accès à une source d’informations nouvelles. Autrement dit, c’est notre petite voix intérieure. Dans la vie de tous les jours, nous savons tous que si nous syntonisons une fréquence radio précise, nous obtiendrons la station radiophonique que nous désirons écouter. Ce même phénomène est tout à fait possible sur des plans plus subtils. Lorsque nous sommes libérés de nos fausses croyances et de nos émotions, il devient possible de nous brancher sur la fréquence nécessaire pour obtenir l’information dont nous avons besoin à ce moment-là.

 

7ième CHAKRA : LA FONTAINE

Le septième chakra est situé au-dessus de la tête et contrôle le cortex cérébral, l’œil droit,  la glande pinéale ou l’épiphyse.

C’est le chakra de la sagesse, de l’ouverture d’esprit, de la maturité psychologique et spirituelle. Lorsqu’il fonctionne bien, ce chakra nous permet de trouver le point d’équilibre entre notre vie physique, matérielle et spirituelle. Il libère également les endorphines, apportant ainsi un soulagement à nos maux physiques et émotionnels. Il nous permet de nous libérer de notre égo au profit de la compassion et de l’acceptation de nous-mêmes. Il est également celui de la sagesse divine, donc de la conscience que quelque chose d’infiniment grand existe en dehors de nous-mêmes et de notre monde matériel. Il nous aide à accepter que notre vie soit ce qu’elle est, avec son lot d’épreuves et aussi à continuer de la vivre en sachant qu’elle est en résonance avec notre mission de vie. Lorsqu’il est dysfonctionnel, ce chakra peut entraîner une fortification de l’égo, nous laissant alors croire que notre soi se suffit à lui-même et qu’aucune conscience supérieure ne peut exister au-delà du plan matériel de l’existence. À ce moment, il est possible de tomber dans le piège de la séparation où nous avons de la difficulté à comprendre que nous sommes à la fois individuels mais unis avec le reste de l’univers sur divers plans de conscience.

Tout le travail qui se déroule à l’intérieur de notre corps énergétique influence directement notre corps physique. De même que tout ce qui se passe dans notre corps physique a un impact sur notre corps énergétique. Et puisque tout est interconnecté, le bon fonctionnement des chakras assure, le bon fonctionnement du corps physique. Quand les chakras sont bien alignés et harmonisés, ils nous transforment en une antenne vivante capable de syntoniser des fréquences d’énergie subtile bénéfiques à toutes les dimensions de notre être.

 

L’AURA, VOTRE REFLET ÉNERGÉTIQUE.

L’aura, qui est le rayonnement de notre corps énergétique, est un outil approprié pour déceler les déséquilibres dans notre corps énergétique.

Le rôle du chakra est de prendre de l’énergie des plans subtils et de l’amener au plan physique dans les glandes et les organes. S’il est dévitalisé, le chakra dévitalisera également les glandes et les organes qui lui sont associés. Nos équations mentales, lorsqu’elles provoquent des charges émotionnelles importantes, peuvent créer des fissures dans le corps énergétique. Dans cette perspective, la maladie est l’aboutissement logique des dysfonctions émotionnelles et énergétiques et ce qu’elle soit de nature psychologique ou physique. Quand le corps physique est atteint par la maladie, il est normal de le soigner. Mais pour encourager pleinement une guérison physique, il importe d’aller au-delà de la maladie proprement dite, pour découvrir nos équations mentales pouvant être les causes sous-jacentes à nos lésions.

Tout est relié : nos équations mentales, qui sont reliées à un besoin irrationnel, sont reliées également à nos comportements, à notre corps physique et à notre corps énergétique. Il serait donc limitatif de croire qu’il faut soigner uniquement le corps physique. Bien sûr quand le mal parle, c’est qu’il est plus que temps d’agir.

Mais il faut une bonne dose de maturité psychologique et une ouverture d’esprit pour reconnaître que même si tout va bien, il faut travailler sur soi-même. Bien souvent, avant d’agir nous attendrons que les problèmes se manifestent dans le corps. Dans une perspective de prévention, il ne faudrait pas attendre, car en repérant le plus rapidement possible les signes de déséquilibre, il nous serait alors possible d’entreprendre très tôt le travail  afin de  ré-harmoniser le corps énergétique. De cette façon, nous nous assurerons de ne pas vivre des situations désagréables et de trop grave importance.

De toute façon, l’être humain porte en lui différentes blessures émotionnelles dont il ne prend pas toujours le temps de s’occuper. Voilà donc pourquoi, nous sommes abonnés pour la vie au travail de nettoyage ou d’entretien du corps énergétique par le biais, par exemple, d’une séance de rééquilibrage des chakras dispensée par un praticien en thérapie énergétique.

Un tel nettoyage peut amener une prise de conscience (spontanée, découlant de la réflexion ou même du rêve) qui améliore votre vie et confère une plus grande liberté, que ce soit au niveau émotionnel, mental, physique ou spirituel. Cette nouvelle prise de conscience exercera une action équilibrante sur un ou plusieurs chakras et devrait produire au moins l’un des résultats suivants.

Un premier chakra équilibré devrait améliorer votre bien-être physique.

Un deuxième chakra équilibré devrait vous libérer des sentiments et émotions qui vous emprisonnent et vous amener vers la joie.

Un troisième chakra équilibré devrait vous délester de croyances négatives et entrainer une plus grande estime de vous.

Un quatrième chakra équilibré devrait vous détacher de schémas ou de relations négatives et vous encourager à établir des liens plus aimants.

Un cinquième chakra équilibré devrait vous permettre de vous dévoiler de façon efficace et de communiquer de manière appropriée en ôtant vos paravents et en stimulant votre capacité à établir des limites respectueuses.

Un sixième chakra équilibré devrait vous dégager des fausses impressions sur vous-mêmes et vous permettre d’acquérir une vision plus réaliste de vous et de votre potentiel.

Un septième chakra équilibré devrait vous aider sur le plan spirituel en vous permettant de mieux comprendre l’amour de Dieu ou de la force suprême et d’accepter son aide et son soutien pour accomplir votre mission de vie.

Pour retrouver l’équilibre et poursuivre pleinement notre chemin de vie, toutes les dimensions de l’être humain doivent être harmonisées. Permettre à votre corps physique et à votre corps énergétique de recouvrer sa fluidité et sa liberté, n’est-il-pas le plus beau geste d’amour envers vous-mêmes ?

 

Lire la suite : Plus de sérénité, d’énergie et de joie dans votre vie : Harmonisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *